BLOG

De nouvelles compétences, de nouveaux bénéfices pour les managers

En 2021, dans la continuité de ma formation de coach suivie au sein d’HEC, je rejoins la formation SYSCODEV de Bernard Lévêque. Objectif : accompagner les groupes de développement personnel. Les avantages de cette démarche sont nombreux. En effet, aux bénéfices du coaching individuel s’ajoutent des effets vertueux, en termes d’apprentissage, de décloisonnement de l’organisation, voire de prévention des risques psycho-sociaux, levier de l’intelligence collective. Mes interventions favorisent donc désormais l’émergence d’une culture de l’initiative et de la responsabilité, ainsi qu’une dynamique collective pérenne ; un type de formation particulièrement intéressant pour les décideurs en entreprise. Le co-développement améliore les pratiques professionnelles en misant sur le groupe et l’interaction du groupe, une communauté d’apprentissage qui partage les expériences et vise le même objectif fondamental.

En parallèle, la formation de Coaching Alchimique animée par Charlotte de Silguy permet de s’initier à transmuter ce qui nous « plombe en trésor ». Mon trésor caché est de permettre aux autres de se mettre en lumière, de ne pas rester dans l’ombre. Une facette intéressante de mon travail quand l’on sait que je suis née à la bougie un soir de grève EDF, et qu’au cours de mon parcours de femme et de cheffe d’entreprise, j’ai toujours favorisé la mise en lumière de mes collaborateurs… sans m’autoriser à y entrer avec eux. J’ai laissé la lumière à distance par loyauté, mais il s’agit de sortir de nos croyances limitantes pour aller vers nos valeurs et nos lumières personnelles. Ce sont elles qui nous apportent le plaisir de prendre enfin notre juste place.

Avant d’envisager des consultations en ce sens, il faudra bien sûr attendre la fin du travail sur moi et de cette formation passionnante ! 

Article paru dans entreprendre

SN Développement, l’entreprise est bien comprise et bien accompagnée

En région nantaise et dans le Grand Ouest, SN Développement assure des missions de coaching aux côtés des managers, cadres et collaborateurs, pour permettre à chacun de (re)trouver ses propres ressources face aux difficultés du quotidien. Sa dirigeante, Sylvie Nouzillier, est psycho-praticienne (approche Palo Alto) et diplômée « Executive expert HEC ». Dans le contexte actuel, son intervention est plus que jamais utile…

Sylvie Nouzillier est une femme dynamique dont l’attitude enjouée et chaleureuse est communicative. Des qualités humaines utiles dans le cadre de sa mission : « En tant que coach, il est impératif de définir et de bien comprendre les attentes et objectifs des entreprises. Je reste convaincue que le bien-être en entreprise contribue à la productivité. C’est un cercle vertueux qui s’opère naturellement ». C’est pourquoi Sylvie Nouzillier, en plus de son accompagnement en tant que coach, propose des ateliers ludiques pour les dirigeants et salariés. Par exemple, à travers des exercices de méditation basés sur les neurosciences, elle favorise un lâcher prise bénéfique, et incite à s’accorder des sas de décompression très utiles, tant pour l’individu que pour l’entreprise à laquelle il collabore. Proposant des techniques sur mesure, cette coach aborde les différentes problématiques rencontrées dans le monde du travail. En séance individuelle ou en co-développement, elle assure un accompagnement efficace pour la gestion du stress, la sortie de crises, la résolution des problèmes… Elle aide à reprendre confiance, à devenir un bon leader, et apporte des conseils avisés en matière de communication interne. Pour cela, elle ne s’appuie pas seulement sur des formations spécifiques, mais aussi sur son expérience de chef d’entreprise et de communicante. En tant que coach, elle sait qu’il est nécessaire d’avoir de l’empathie, de l’intuition, et une bonne compréhension de l’autre. À travers son vécu professionnel (elle a été manager de deux sociétés pendant près de 30 ans), elle sait exactement les difficultés auxquelles les chefs d’entreprises sont confrontés : « J’ai une réelle légitimité à transmettre et à vous accompagner. »

Bloc adresse :
Sylvie Nouzillier
accompagnemement.sylvie@sndeveloppement.fr
https://www.snaccompagnement.fr/

4 Pl. Armand Fallières, 44000 Nantes
Tel : 06 80 02 60 96

Article paru dans medoucine

Voici les deux citations qui guident mon travail en tant que coach :

  • « Les crises, les bouleversements et les maladies ne surgissent pas par hasard : ils nous servent d’indicateur pour rectifier notre trajectoire, explorer de nouvelles orientations, expérimenter un autre chemin » – Jung.
  • « Ce n’est pas le plus fort de l’espèce qui survit, ni le plus intelligent, c’est celui qui sait le mieux s’adapter au changement » – Darwin.

En cette période inédite, au cours de laquelle nous subissons des contraintes nouvelles, nous sommes invités à désapprendre pour réapprendre de nouveaux modèles de fonctionnement : cela n’est pas évident, ni facile pour tout le monde. C’est un vrai challenge pour chacune et chacun en fonction de la façon dont ces temps sont vécus, du niveau d’incertitudes qu’ils engendrent, et des difficultés à trouver un cadre stable, à se projeter et apaiser nos pensées et émotions… pour nous reconnecter à nous-même et faire le lien entre notre corps et notre esprit. Découvrons les clés d’un accompagnement par étape vers le bien-être

Un retour

Se reconnecter, c’est se remettre en cause, et donc, « revenir en arrière ». Il s’agit par exemple de se poser quelques questions essentielles : comment avons-nous appris lorsque nous étions petits ? Quels étaient nos modes de fonctionnement ? Qu’est ce qui nous motivait : la dimension affective, la curiosité, la passion, le sens de la famille et de l’amitié, l’envie d’apprendre, un modèle ? Comment pouvons-nous danser dans le chaos actuel sans nous perdre dans les peurs, les angoisses, les changements de vie ?

Un sens

Nous sommes invités là aussi à nous reconnecter à notre énergie vitale et, l’action précédant le savoir, à donner un sens à nos actions pour dynamiser notre écosystème.
Désapprendre nous amène à traverser une période de vulnérabilité, qu’il faut vivre, accepter, puis transformer avant de retrouver de la confiance et du sens.
La vulnérabilité, c’est se mettre à nu, avec une perte de repère identitaire ; et c’est une phase qui nécessite de la patience. Cette période de doute, si nous parvenons à la transformer, débouchera sur une ouverture, une sortie.
On peut parler de « point de rupture », sur la façon dont ont considère ses ressources, l’abondance, l’organisation, la hiérarchisation des priorités et le projet de vie.

Le travail du « deuil »

Vient alors le moment de s’ouvrir à de nouveaux défis, de réapprendre avec des émotions fortes. Il s’agit d’être plus authentique, savoir demander de l’aide, partager, accepter ses échecs, accepter les pertes de repères, faire le bilan, retrouver de la motivation, de l’engagement, de la pédagogie, retrouver du sens et une raison de vivre… Trop de changements et de nouveautés en si peu de temps constituent en fait une opportunité pour se poser les bonnes questions.
Nous sommes des êtres à multiples facettes et nous pouvons puiser dans nos capacités. Ainsi, si notre monde ne fonctionne plus, le travail du « deuil » sur ce qui existait avant et qui n’est plus s’impose. Il s’agit, consciemment, de savoir sur quoi nous devons précisément faire le deuil. Ma maison, mon entreprise, mon travail, mon ami, mon partenaire ?…

Une nouvelle énergie

Il s’agit enfin de déterminer – notamment dans une période particulièrement chaotique – quelle est notre vision : comment je vois les choses, quelles sont mes ressources disponibles, quel est mon projet de vie, quelle mission je me donne.
Une autre étape va être de nourrir notre imaginaire, nos pensées, de formaliser des images, des mots et des émotions fortes. Mon cerveau ne me suit que s’il reçoit l’image de ce que je veux. Mes images, mes mots et mes émotions créent un sentiment au niveau du plexus : je génère une nouvelle énergie.
Donner les bonnes informations à notre cerveau est primordial : on nourrit alors ce que l’on veut, plutôt que de demeurer centré ou de tourner en boucle sur ce qui ne va pas.

Voir demain autrement

Il s’agit de nourrir les valeurs qui nous permettent de passer à l’action, les identifier : par exemple, nous avons été dans la frugalité, alors comment consommer autrement, moins mais mieux ; comment trouver un nouveau mode de travail, travailler mieux, apprendre à travailler ensemble.
Tout nous oblige à revisiter nos habitudes, nos schémas répétitifs, à voir le monde de demain autrement. Il faut expérimenter, essayer de faire mieux, dans le ressenti, dans l’observation, et se donner aussi un éclairage nouveau… et surtout ne pas rester au niveau mental mais connecter ce processus au corps.

Un accompagnement par étape vers le bien-être

Tout à une fonction utile, même et surtout les épreuves auxquelles nous sommes confrontées, aussi compliquées et douloureuses soient elles. Il faut en tirer quelque chose ; les comprendre et en trouver le sens. C’est pourquoi il faut également accepter de se faire accompagner afin de faire un premier pas vers l’action, mettre en lumière ce que peut apporter, le changement souhaité ou le changement pour s’adapter au contexte nouveau. On découvre alors le pourquoi et le comment nous adapter, tout en étant serein, lucide et authentique.

Et vous, quelle méthode allez-vous mettre en place ?

par Sylvie Nouzillier praticienne en coaching certifiée et validée par le réseau Médoucine.

Témoignage : affronter la peur de réussir

4ème témoignage concernant la thérapie individuelle :
 
« J’ai toujours nourri le désir profond de devenir créatrice textile. Lorsque je me suis enfin décidée à me diriger vers cette voie en lançant une marque de décoration textile, je me suis retrouvée face à un mur de peurs et des angoisses tellement profondes et d’une telle intensité qu’elles ont fini par prendre le contrôle de ma vie. Ces blocages ont d’ailleurs mis à mal mon éclosion dans le domaine de la création. C’est à ce moment que j’ai pris conscience de l’importance de me faire accompagner sur le plan personnel. 
 
J’ai rencontré Sylvie Nouzillier, thérapeute en mémoire cellulaire sur les recommandations d’une amie. Son approche, sa personne, son énergie m’ont tout de suite parlées. Sylvie m’a accompagnée avec bienveillance à mettre en lumière toutes mes parts d’ombres qui me conduisaient inévitablement à saboter ce qui me faisait vibrer. L’accompagnement se fait en plusieurs temps : une phase de mise en lumière à travers un entretien, une seconde permet de faire parler le corps « qui est le véhicule de notre inconscient » et enfin une dernière phase de déprogrammation/ re-programmation. 
 
Après une année de suivi, je mesure aujourd’hui le chemin parcouru : je renais et me sens plus que jamais en paix avec l’idée d’aller vers ce qui m’anime.
 
Merci à toi! »

Article : le management et burn-out en entreprise

Voici un article très interessant à lire concernant la relation entre politique managériale et burn-out en entreprise :

Management à la francaise et burn-out – magasine Challenges

Sylvie Nouzillier vous accompagne pour faire coïncider votre politique managériale avec l’aspect humain de l’entreprise : car l’hyperstress est un frein considérable à la réussite.

Deux citations qui m'inspirent !

ATELIER

Présentation pour la convention d’une entreprise de 130 salariés, autour de la thématique de la positivité – module fait sur mesure incluant différentes présentations :

LES NIVEAUX LOGIQUES : les niveaux logiques de la pensée ou comment
résoudre un problème, le rôle du niveau est de régler, de solutionner, résoudre celui
d’en dessous.
LE STRESS
LA BIENVEILLANCE
NOS CROYANCES LIMITANTES OU BOOSTANTES
NOS VALEURS
LA FAÇON DONT NOUS PENSONS
DETERMINATION D’UN OBJECTIF
LES 5 LOIS DU CERVEAU
ATELIERS : en petits groupes d’une détermination d’objectif difficile à atteindre